Vypracovala: Paulína Hradelová

 

 

 

Un coup de main dans une ferme bio

Le concept s´appelle woofing et il a la base dans wwoof qui signifie en anglais Willing Worker On Organic Farms, ce qui veut dire en français, travailleur bénévol dans une ferme biologique. Le principe est simple : les bénévols sont nourris, logés dans une ferme bio contre quatre ou cinq heures de travail par jour sur l´exploitation (ramasser les fruits, fabriquer le fromage...). Ce concept permet de voyager, découvrir de nouveaux pays et leur philosophie, rencontrer le monde, passer ensemble des moments inoubliables dans la nature, apprendre quelques nouveaux mots d´une langue étrangère et pour pas cher. Il y a aussi d´autres fermes qui ne sont pas forcément bio et accueillent les bénévoles non seulement en France mais aussi dans d´autres coins du monde.


 

L´hébergement d´une nuit contre un cours de cuisine

Pour pouvoir profiter de la Route de sel il faut faire partie d´un SEL (Système d´Echanges Locaux). C´est un réseau qui organise les échanges de services ou de savoirs entre les membres. Une fois enregistré vous pouvez commencer à échanger et cumuler les unités. Celui qui donne par exemple des cours de piano, de cuisine ou d´informatique à l´un des membres peut profiter en retour de quelques heures de ménage, bricolage ou jardinage. En rendant service chacun cumule les unités. Le système Route de sel permet d´être hébergé dans 1500 lieux en France mais aussi en Suisse, Belgique et Canada. Une heure de service égale l´hébergement d´une nuit. Cela vaut vraiment le coup de trouver un peu de temps pour les autres! En échange vous retrouverez une ambiance conviviale à petits frais.


 

Gardiennage de maisons avec animaux ou home-sitting

Vous connaissez bien la situation : vous partez en vacances et il n´y a personne pour arroser votre jardin, personne pour vider votre boîte aux lettres, personne pour ouvrir les volets le matin, personne pour allumer la lumière dans la maison le soir et montrer aux cambrioleurs potentiels que la maison est occupée. Et ce n´est pas tout. Il y a un chien à garder car il ne peut pas partir avec vous. Faire les home-sitters et de s´occuper de tout cela c´est l´occasion de partir en vacances à peu de frais dans le monde entier et en même temps rendre le service. Ce système est destiné aussi aux jeunes retraités bénévols et disponibles.


 

Un échange de maisons

Echanger sa maison ou son appartement au bord de la mer, en montagne en ville ou à la campagne pour les vacances ce n´est plus un rève, c´est la réalité. Plus de 50 pays différents participent à cet échange et la France y est très recherchée comme destination. Il n´est pas forcément nécessaire d´habiter dans une région touristique pour jouer le jeu. L´hébergement gratuit vous permet de rester plus longtemps en vacances et dépenser votre budget de voyage sur les loisirs, les activités et découvertes et surtout partir vers les destinations que vous ne pourriez pas vous offrir autrement. Il est même possible d´échanger votre voiture ou votre moto avec la maison sur place.


 

Restauration du patrimoine contre le gîte, le couvert et 7€

Les châteaux, les temples, les maisons traditionnelles en ruines qui font partie du patrimoine mondial et qui ont besoin de restauration peuvent être aussi un lieu de vacances. Le transport reste à la charge du bénévole et il travaille sur un chantier encadré par les animateurs techniques contre le gîte, le couvert et une participation aux frais de 7€ par jour. L´autre avantage est qu´on peut apprendre sur place par exemple : tailler la pierre et la maçonnerie. Réseau qui abrite ces restaurations en France porte le nom de Rempart.


 

 

Použitá literatúra:

Da Rocha, A. 0€ L´HEBERGEMENT VACANCES. In Réponse à tout. Juin 2012, N° 264, p. 54-56.