Vypracovala: Paulína Hradelová

 

 

 

Selon Maurice Halbwachs, un sociologue français, la mémoire collective est une théorie scientifique, qui dit qu’on ne se souvient jamais seul. Il y a donc une mémoire collective et beaucoup de mémoires individuelles.


Chaque pays a sa mémoire collective. Dans cette mémoire on trouve les morceaux de musique, les paroles de chansons, les citations, les proverbes, les comptines dont on a bien souvent oublié l'origine. On les connait depuis toujours mais on ne sait pas d´où ni comment on les a appris. La France en a aussi et pas mal. Il y a tous les jours de nouvelles informations, phrases et slogans qui entrent dans cette mémoire et qui l'enrichissent. On y trouve les phrases des hommes politiques, les titres de chansons, les titres de films cultes, les slogans publicitaires qu'on entendait sans arrêt à la télévision.

Chaque Français connait le chant patriotique de la Révolution française „La Marseillaise“ qui est devenu l´hymne national et l´un des symboles de la France. Les Français chantent à la liberté, à la mobilisation contre la tyrannie et l'invasion étrangère. On chante l´hymne avant les matchs de sport, après les match gagnés, lors des fêtes nationales, des visites d´Etat ...


Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé
Entendez-vous dans nos campagnes
Mugir ces féroces soldats?
Ils viennent jusque dans vos bras.
Égorger vos fils, vos compagnes!

Refrain: Aux armes citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise


Tous les enfants français ont appris les fables les plus connues de La Fontaine à l´école élémentaire : Le Corbeau et le Renard avec sa moralité „Apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l´écoute“, Le Lièvre et la Tortue avec sa moralité „ Rien ne sert de courir, il faut partir à point“ ou La Cigale et la Fourmi avec ses vers célèbres: „Vous chantiez ? J´en suis fort aise. Eh bien! dansez maintenant“.

Les morales de ces fables sont souvent citées dans la vie de tous les jours.


Même les adultes se souviennent des paroles de comptines qu´ils ont appris à l´âge de 2-3 ans à la maison ou à l´école maternelle.


Une poule sur un mur

Qui picorait du pain dur,

Picoti,

Picota,

Lève la queue et puis s´en va.


Même si personne ne sait ce que ça veut vraiment dire :“ Am, Stram, Gram“, tous les Français connaissent cette comptine:


Am, Stram, Gram,

Pic et Pic et Colégram

Bour et Bour et Ratatam

Am, Stram, Gram

 

Lors des fêtes de Noël au pied du sapin les enfants et les grands chantent la chanson culte „Petit Papa Noël“


C'est la belle nuit de Noël,
La neige étend son manteau blanc,
Et les yeux levés vers le ciel,
à genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.


Les grands classiques français comme Molière, Corneille, Racine, Rabelais.... ont laissé également des traces dans la mémoire collective. Les vers restent dans la têtes des gens longtemps après avoir quité l´école.


Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger“ Jean Poquelin Molière : L´avare

O rage ! O désespoir ! O vieillesse ennemie !“ Pierre Corneil :Cid

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?“ Jean Racine : Andromaque

L´apétit vient en mangeant“ François Rabelais


Il ne faudrait pas oublier le célèbre philosophe René Descartes et son„Je pense donc je suis“.


Les proverbes qui se trouvent sur les premières places du classement d´utilisation sont:

Il ne faut pas vendre la peau de l´ours avant de l´avoir tué“

Mieux vaut tard que jamais“

En avril, ne te découvre pas d´un fil, en mai fait ce qu´il te plaît“

Aide toi, le ciel t´aidera“

...


En les utilisant si souvent on oublie même qu´il s´agit des proverbes.


 

 

Použitá literatrúra:

http://www.mondeentete.net/pdf/memoirecollective.pdf

http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/moralfabl1a.htm

Bénard E., Canier Y., Lavenne Ch.: Tempo 2, Méthode de français. Paris: Didier, Hatier, 1997, 271p, ISBN 2-278-04427-3.