Milan Rastislav Štefánik

Milan Rastislav Štefánik est un des fondateurs de la première République tchécoslovaque en 1918. Il était connu dans les cercles internationaux, il fréquentait la haute société française et il y avait du succès. Il en profitait pour faire du lobing pour la création du nouvel Etat. Pendant la Première Guerre mondiale il a été organisateur des légions tchécoslovaques en Russie, en Italie et aux Etats-Unis. Il s´engage contre la politique de magyarisation. A part son activité politique, Štefánik s´intéresse à l´astronomie et aux mathématiques. Pendant 7 années il mène des expéditions d'observation astronomique sur le sommet du Mont Blanc. Voyageur infatigable, diplomate slovaque, général, l´homme avec un grand H à la personnalité attachante, bien aimé par les slovaques il a trouvé la mort dans un accident d´avion dont les circonstances ne sont toujours pas claires. Officiellement, la cause en est une panne de moteur.A l´époque des couronnes slovaques Milan Rastislav Štefánik ornait le plus gros billet slovaque de 5000 couronnes. Son nom a été donné à de nombreuses rues, places et écoles en Slovaquie, en République tchèque ou en France : „Place du Général Štefánik“ à Paris dans le 16e arrondissement, „Aéroport de Milan Rastislav Štefánik“ à Bratislava,  „Lycée Milan Rastislav Štefánik“à Košice ...


 

Alexander Moyzes, Eugen Suchoň, Jan Ciker

Au 20e sièclela musique de chambre était importante surtout dans les familles bourgeoises. Plusieurs musiciens slovaques étaient connus dans le monde mais surtout : Alexander Moyzes, Eugen Suchoň et Jan Ciker.

Alexander Moyzes est considéré comme l'un des pères fondateurs, avec Ján Cikker et Eugen Suchoň, de la musique classique slovaque.

Alexander Moyzes était compositeur et pédagogue à la fois. Son oeuvre est très riche : la musique de chambre, les compositions pour orchestre, un opéra, les pièces pour piano, pour voix solistes et chorales, la musique pour la radio de Bratislava et des musiques de film. Il enseignait la théorie musicale et la composition à l'académie de musique et de théâtre à Bratislava.

Jan Ciker est le plus moderne de ces trois et il est connu surtout pour son opéra Juro Jánošík.

Par contre Eugen Suchoň reste dans les mémoires des gens avec son premier opéra national slovaque Krútňava, le Tourbillon et son opéra le plus connu, Svätopluk. 


 

Peter Sagan

Peter Sagan  est un jeune coureur cycliste slovaque. Grâce à ses nombreuses victoires obtenues très jeune et sa force physique, il est considéré comme l'un des cyclistes les plus prometteurs de sa génération. Encore très jeune il se fait remarquer par son >

Le 30 juin 2012 il participe à son premier Tour de France. En 2013 il participe aux championnats du monde et il se classe pour la première fois parmi les dix premiers. En 2014 durant le Tour de France, il remporte le maillot vert pour la troisième fois consécutive, ne remportant aucune étape mais termine plusieurs fois deuxième.


 

Maître Paul de Levoča

Maître Paul de Levoča est un tailleur et sculpteur sur bois qui a installé son atelier à Levoča autour de l´an 1500. Malheureusement on ne connaît pas grande chose sur sa vie. Il est connu surtout par la création d´autels et de statues en bois. Il avait son propre >

Les documents concernant sa vie ont été brûlés lors de l’incendie de Levoča en 1550. On ne connaît donc ni son nom de famille, ni ses dates et lieux de naissance ni de décès.


 

Móric Beňovský

Matúš Móric Michal František Serafín August Beňovský aussi appelé „le roi de Madagaskar“ est né en 1746 à Vrbové. Sa vie est vraiment incroyable et très riche en événements. C´était non seulement un noble du royaume de Hongrie au nom de Móritz Benyovszky (à l´époque ça s´écrivait comme ça) mais aussi un aventurier, voyageur, explorateur, colonisateur, écrivain, colonel français, dirigeant militaire polonais et un soldat autrichien.

Il est né dans une famille noble et riche et devient chefs de la Confédération BAR fondée en 1768 pour faire face à la Russie. Il est imprisoné et envoyé dans un camp en Sibérie. Bien sûr il réussit à s'échapper, il rejoint les établissements français d'Inde, puis la France. Il embarque dans un navire vers le Nord-Pacifique et devient le premier Européen à naviguer dans ces eaux encore bien avant James Cook. Puis il s'installe à Madagascar. Proclamé par les chefs des tribus locales Benyowszky devient un des rois malgaches au nord de Madagascar. Il aurait bien voulu conquérir l'île entière, mais il est tué en 1786. Il a écrit ses „Mémoires de Voyages“ en français et ils ont été publiés à Paris après sa mort en 1791.



Použitá literatúra:
Country Guide : Petit futé Slovaquie 2007-2008, Les bons plans pour réussir son voyage, ISBN – 2746916339, 300p.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Milan_Rastislav_%C5%A0tef%C3%A1nik
http://www.camillejullian.com/IMG/pdf/Iveta_Fajnorova_Musique_clasique_en_Slovaquie_2011.pdf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexander_Moyzes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Sagan
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_de_Levo%C4%8Da