Vypracovala: Paulína Hradelová

 

 

 

Je vous invite à découvrir l'origine et la signification de certaines expressions de la langue française. Cette langue est vraiment très riche en expressions et leurs origines sont souvent très intéressantes.


hradelova

 


D´où vient l´expression„donner son langue au chat“ ?

On donne sa langue au chat quand on trouve la réponse à une question ou à une devinette. C´est au XVIIe siècle que Madame de Sévigné emploie pour la première fois l´expression „jeter sa langue aux chiens“. A partir du XIXe siècle cela change et on donne sa langue au chat. Il s´agit d´un animal qui représente la sagesse et la connaissance. Il semble être mieux approprié qu´un chien. Selon une autre interprétation le chat est une référence au Sphinx, animal noble de l´Egypte ancienne.


D´où vient l´expression „apprendre par coeur“ ?

Pourquoi par coeur et pas par cerveau? Car c´est le cerveau qui est le gardien de l´intelligence. Dans l´antiquité les anatomistes considéraient le coeur comme le siège des émotions, des passions, de la volonté, du courage, de la pensée et également de l´intelligence et de la mémoire. Voilà pourquoi à partir de XIIIe siècle on apprenait par coeur et on savait par coeur. Même si depuis des siècles on sait que la mémoire est l´affaire du cerveau et non du coeur on garde l´expression d´origine.


D´où vient l´expression„pendre la crémaillère“ ?

A l´origine la crémaillère était une longue pièce en métal qui se fixait dans la cheminée et à laquelle on pendait un grand récipient pour faire cuire un grand repas. A l´arrivée dans une nouvelle maison la mère de famille pendait la crémaillère avec son récipient dans la cheminée pour y faire la cuisine. La fumée qui sortait par la cheminée signifiait que la maison était habitée.

Aujourd´hui on pend la crémaillère pour fêter l´installation dans une nouvelle maison ou appartement. On prépare un grand repas pour les invités.


D´où vient l´expression„peigner la girafe“ ?

L´expression peigner la girafe signifie ne rien faire ou perdre son temps. En 1827 le roi Charles X reçoit un cadeau du pacha d´Egypte, une girafe. Comme les Parisiens ont la possibilité de voir une vraie girafe pour la toute première fois ils lui préparent un accueil triomphal. On installe cet animal exotique au Jardin des Plantes avec un gardien personnel! Mais les hiérarchiques reprochaient au gardien de ne rien faire pendant tout ce temps-là, près de la girafe. Pour se défendre il leur a expliqé qu´il avait été fort occupé à „peindre la girafe“.


D´où vient l´expression„courir comme un dératé“ ?

Courir comme un dératé signifie courir à toute vitesse.Les anciens déséchaient la rate des coureurs pour améliorer leur performance. Egalement ils dérataient leurs chevaux. A la fin du XVIIe siècle la même pratique est exercée sur les chiens. Ils mourraient peu après mais on continuait à croire qu´un homme, un cheval et un chien sans rate courait plus vite.


D´où vient l´expression„la fin des haricots“ ?

Cette expression signifie que c´est la fin de tout. Au début de XXe siècle cette expression était employée pour dire qu´il ne restaient même pas de haricots, nourriture traditionnelle des collèges, des casernes et des prisons. D´ailleurs la prison était aussi surnommée „l´hôtel des haricots“. Ce légume n´était pas synonyme de richesse mais plutôt le contraire, il servait chez les pauvres dans les jeux pour remplacer l´argent. On dit aussi „travailler pour des haricots“, donc travailler pour rien ou pour un tout petit salaire.



 

Použitá literatúra:

http://www.tv5.org/TV5Site/publication/galerie-236-1-donner_sa_langue_au_chat_renoncer_

a_deviner_a_trouver_la_solution.htm

Ca m´intéresse 365 questions/réponses pour aiguiser sa curiosité !, Editions PLAY BAC, 2005.